26 HAIKU d’hiver – Blyth – p.1133-1145

°
(p.1135 :)
LA SAISON

début de l’hiver ;
à deux ans
je lui montre comment
tenir les baguettes

Gyôdai

je suppose
d’après l’ombre du poteau de l’étendoir à linge
que c’est l’hiver profond

Shiki

°
(p.1136)

matin froid ;
l’ombre du panier à thé
sur la clôture

Issa

aiguilles de pin tombées
dans un temple zen ;
le mois sans dieux

Bonchô

il faisait si froid,
j’ai laissé le balai de bambou
sous le pin

Taigi

°
(p.1137)

le propriétaire précédent :
je sais très bien
comme le froid le pénétrait

Issa

« les latrines sont ici »
dit le cheval ;
froid nocturne

Issa

°
(p.1138 :)

Période de Grand Froid :
si seulement c’était le huitième mois !
la lune dans le pin

Issa

nuit d’hiver ;
sans aucune raison
j’écoute mon voisin

Kikaku

°
(p.1139 :)

un couteau de cuisine à fine lame
tomba au bord du puits –
le froid !

Buson

le son de la scie
est si pauvre
ce minuit d’hiver

Buson

les poireaux
juste lavés blancs –
quel froid !

Bashô

°
(p.1140 :)

un poireau
flotte sur la rivière Ekisui –
ah, quel froid !

Buson

les blanches fleurs de prunier ;
le Kôrokan *
sent l’encre de Chine

Buson

* : Bureau Chinois, où l’on recevait les hôtes étrangers, les ambassadeurs, etc.

°
(p.1141)

le bruit
d’un rat sur une assiette –
quel froid !

Buson

un rat
tomba dans une cruche à eau :
quelle nuit froide !

Taigi

désolation hivernale ;
passant par un petit hameau,
un chien aboie

Shiki

°
(p.1142 :)

le son d’une cascade
tombant dans l’océan –
nuit froide d’hiver

Kyokusui

moins de dix ans,
l’enfant offert au temple ;
froid glacial !

Shiki

à la lumière de la chambre voisine,
assis à ma petite table à manger ;
ah, le froid !

Issa

°
(p.1143 :)

l’enfant morveux
n’a pas été « vendu » ;
quel froid !

Shiki

nuit ;
mordant le pinceau gelé
avec une dent qui me reste

Buson

°
(p.1144 :)

dans le ciel froid de l’aube
un seul pin
sur le pic

Gyôdai

°
(p.1145 :)

levant la tête
je regarde ma forme couchée ;
froid glacial

Raizan

il fait plutôt froid
nul insecte n’approche
de la lampe

Shiki

l’air est glacé ;
je presse l’enfant contre moi,
elle est si mignonne !

Shiki

°
(p.1146 : à suivre…)

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :