13 HAIKU d’automne – Blyth – p.1051-1055 – OISEAUX et ANIMAUX

°
(p.1051 :)

temple de montagne :
la voix du cerf
sur la véranda

Issa

de retour
d’avoir allumé un cierge au dieu,
la voix du cerf

Shiki

°
(p.1052 :)

le cerf émet son brame lugubre
quand le vent froid
glace sa moëlle ?

Shirata

°
(p.1053 :)

trois fois
il lança son brame
puis on ne l’entendit plus,
le cerf

Buson

son brame traînant
est lugubre :
le cerf, la nuit

Bashô

soleil déclinant :
l’ombre d’une colline avec un cerf
entre par la porte du temple

Buson

°
(p.1054 :)

bas au-dessus de la ligne de chemin de fer,
un vol d’oies sauvages ;
nuit de lune

Shiki

les oies sauvages
ont mangé l’orge, il est vrai !
mais elles s’en vont

Yasui

oie sauvage, oie sauvage,
quel âge avais-tu
à ton premier voyage ?

Issa

oies sauvages vous en allant,
combien de fois avez-vous vu
la fumée du mont Asama ?

Issa

oies sauvages descendant,
leurs voix l’une par dessus l’autre,
le froid de la nuit grandit

Kyoroku

au-dessus des collines,
sous un passage d’oies sauvages,
le sceau de la lune

Buson

dans la bande colorée
des plants de riz,
les grenouilles s’éjouissent

Buson

°
(p.1056 : à suivre)

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :