Une mode de la détestation du haïku court :

°

en quoi
le haïku
« jusqu’à l’os »
les * « dérange »-t-il tant ?

,

le
haïku
nu

?

,

le haïku simple
le haïku extrême
le haïku sec ?

:

une branche nue
(d’où peuvent « tant » fleurir)
un vase vide
(qui peut « tant » contenir),
le bol vide
(qu’on peut alors, seulement, remplir !)

:

leur attitude me fait penser à celle de « l’érudit » occidental en visite au Japon auprès d’un maître zen qui lui présente la cérémonie du thé et ne s’arrête pas de verser avant que la tasse ne déborde amplement, pour lui signifier que son esprit (: celui de « l’érudit », évidemment), étant plein à ras bord, ne saurait plus rien absorber !

… Rions un peu !

… Il n’y a plus de place, dans l’esprit de ces « soit-disant » experts, contrairement à l’esprit tout ouvert d’un enfant, par exemple !

… Si tu fermes l’esprit à l’erreur, la vérité peut-elle jaillir ?
(: autre dicton « zen ».)

etc.
etc.

°

Vive
le haïku
nu !

°

d.(19/5/11)

* : les D.C., P.B., etc.

Étiquettes : , , , , , , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :