Haïkus, etc – Py – fév. 11

°

ajoutant du gris
au gris du ciel,
l’incinérateur

°

infimes flocons de neige –
sortie de répétition

infimes flocons de neige;
chewing-gums sur la chaussée

°

à la recherche du
temps qui place…

°

(goé-
mon) professeur
d’engrais

°

croa croa croa
au-dessus de la ville
enneigée

°

seules
quelques feuilles
défaillent

°

de part et d’autre
de l’église,
la queue pour la soupe populaire,
la queue pour l’entrée du concert

(5/2/11, Saint-Eustache)

°

2011,
l’année
des haïkus
du lapin

°

sa voix n’a pas
la forme de ses lèvres –
boulangerie

°

Guillaume Séchet
présente la météo
– 8 février

°

fasciné
par le clou :
ce soir
son ombre
vers le haut

captivated
by the nail :
tonite
its shadow
upwards

°

à chaque battement de son coeur
l’écran
tremble

°

mercredi :
les rues au matin
beaucoup plus calmes ;

ni poussettes
dans le bus

°

D’un-mot-ku :

« passe »

(Combien de temps
entre le « p » initial
et le « e » final
de
« passe »
?)

°

les nuages refont le coup
de la couleur des lampadaires
– matin d’hiver

(12/2, Orly-Ville)

°

ton tube-dentifrice
sur le mien :
veille de la Saint-Valentin

°

la fin de ton haïku :
le bord d’une falaise

°

Saint-Valentin –
la bouteille de champagne
à 69 euros

°

dans un appartement
un peintre peint
les contours
du ciel
gris

°

Partir, c’est m’ouvrir un peu…

°

les mains mouettes…

°

Saint-Valentin –
au milieu de la route
deux pies
se partagent
un sandwich

°

boules
qui est-ce
qui ronfle
encore ?

°

ont descendu
indécents nus
l’escalier

(cf Picasso…)

°

une balle
rebondit
et roule
jusqu’au bout de la pièce

ping-pong ? –
une balle qui tombe,
rebondit
et me réveille

°

Sarkozy,
président
de la Ré-privée !

°

deuil :
rapprochement familial

Des nuages lumineux
franchissent le pont —
L’on parle de deuils

°

la parole en joue…

°

filet flûté :
le concert
de la prostate

°

brassant le brouillard,
l’éolienne

°

« Monsieur Renard, le marchand de volailles… »

(: maman.)

°

un violent séisme
un violoncelliste

°

"ses petits doigts
pas plus gros
que les fraises des bois"

(: maman / Romain)

°

nous arriverons
par le vent du soir
inquiet des amandiers

°

toi, dont les cils ondoient –
toi, dont les si longs doigts

°

120 à l'heure –
entre conducteur et volant :
boucles blondes

°

le soir descend –
l'on assemble des cartons

le soir
entre
dans un carton
de déménagement

the evening
-darkness
fills
a cardboard box

°

vasque haut de gamma

°

patères
pas chères

°

la vieille dame
se souvient
un peu tard
de son
"activité-mémoire"

°

supérieurs
si peu rieurs

°

de temps à autre
une fille qui dit :
"j'm'en bats les couilles"

°

porte d'entrée grande ouverte :
un chapeau de paille
une paire de chaussures à talons

°

plage :
toute la famille
en rouge-coca

on the beach
the whole family
coca-cola red

°

le chant d'un oiseau
perce le gris
du matin

(fin février)
°

Après Mata-Hari :
MAlliot-à-ri
sques ?

°

Sarkozy,
(ou) la logique
épidermique ;

le com-
passionnel

°

coucou :

cinq coups
puis six coups :
haïku matinal

°

la saucisse aussi

°

07 : 07 :
déjà levé(s)
les haïku(s) !

°

accueillant coyote

°

(exploitation du gaz de schiste) :

(nous pourrir)
la planète
(déjà)
pas nette !…
= em-pirer !

le « Grenelle » : des dupes !

°

Saint-Valentin –
la lune d’un côté
les nuages de l’autre

Valentine’s night :
the moon one way
the clouds the other

(2008/2011)

°

dernier février –
une belle paire de jambes
disparaît
au coin de la rue

°

d’en bas de l’escalier
monte
sa gorge

°

Cet urlute Berlu-

°

dernier février –
premières jonquilles
au coin de la rue

°°°

dp. (2/11)

Publicités

Étiquettes : , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :