10 HAIKU d’été – Blyth – p.646-653

°
(p.646 :)

waga tame ni . toboshi osokare . haru no kure

Gyôdai

par égard pour moi,
allumez les lampes tard,
ce soir de printemps

°
(p.647 :)

ume ikete . tsuki to mo wabin . tomoshikage

Taigi

arrangeant les fleurs de prunier,
je les apprécierais à la lueur de la lampe,
comme si sous la lune !

°
(p.651 :)

LA SAISON :

rokugatsu no . umi miyuru nari . tera no zô

Shiki

les bouddhas du temple;
au loin,
la mer de juin



ôari no . tatami wo aruku . atsusa kana

Shirô

une énorme fourmi
marche sur le tatami;
quelle chaleur !

fûrin wa . narade tokei no . atsusa kana

Yayû

la clochette-à-vent silencieuse;
la chaleur
de la pendule

°
(p.652 :)

umabae no . kasa wo hanarenu . atsusa kana

Shiki

les mouches du cheval
ne quittent pas mon kasa;
quelle chaleur !

shinanoji no . yama ga ni ni naru . atsusa kana

Issa

sur la route de Shinano,
la montagne est un fardeau que je porte –
oh ! quelle chaleur, quelle chaleur !

°
(p.653 :)

atsukurushi . midaregokoro ya . rai wo kiku

Shiki

chaleur oppressante ;
mon esprit tourbillonnant,
j’écoute les coups de tonnerre

hagakure wo . kokedete uri no . atsusa kana

Kyorai

les melons ont si chaud
qu’ils ont roulé
hors de leur cachette feuillue

kaze ikka . ninau atsusa ya . uchiwauri

Kakô

le vendeur d’éventails
porte un chargement de vent –
ah, quelle chaleur !

°
(à suivre, p.654-)

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :