Haikus, etc. – Py – Nov 10

°

un pneu
de la voiture à l’arrêt
cerclé de feuilles

°

le haïku
c’est une feuille en l’air

entre ciel
branche
et terre :
feuille-haïku

le haïku
c’est un instant
suspendu

°

les couleurs des feuilles me nourrissent
– Millau, 1er novembre

°

première pluie de novembre
le cimetière tout en couleurs

°

1er novembre :
devenir peintre
paysagiste !

°

1er novembre
trois chemins champêtres
se rejoignent
vides

°

toutes les nuances
de vert profond à roux
les contreforts du val

°

rideau lumineux d’arbres =
un rai de soleil ?

°

couleur ajoutée
au bouleau :
l’automne

°

l’automne :
les genêts muets

°

les couleurs (en novembre)
sont les (dernières) paroles
des arbres

°

Avant Aumont-Aubrac :
ces prairies entrecoupées
de si minces filets d’eau

°

Aumont-Aubrac :
sur le quai,
deux randonneuses indécises

°

au-delà du panneau
« Les Quatre Chats » :
quatre cerfs-volants
(Deauville)

°

restaurant :
une rose rouge
au milieu de son visage

°

gueules pleines
des poubelles
ouvertes :
1er novembre

°

premier novembre :
la fête des mores ?

premier novembre :
faites des mores !

°

j’embrasse ton bouddha
sur la bouche –

°

(haïkuisines :)

moutarde à l’ancienne :
crocodile

l’oeil du genièvre
au milieu des cheveux
de la choucroute

°

le long d’un fil
monte
descend
le soleil

un soleil-fil

du pin
un fil
de soleil

°

la neige
épouse
la toile
d’araignée

ce matin
la neige
a trahi
l’araignée

°

(art p. :)

écrire
toujours plus près
du réel

°

dans son sac sa cravache,
elle court vers le bus

°

… pendant ce temps-là
des « haïjins » français
restent assis
sur leur pot 5/7/5

°

sur la pente du matin
glisse
ton souffle…

°

her brightly shining
lipsticked lips, she
chews a chewy

ses larges lèvres
luisant de rouge
elle mâche
un chewing-gum

°

les azalées
tout le long de l’allée
s’en vont…

°

aube –
ton haleine parfumée
à la menthe

°

(Marilyn)

l’air
de la bouche de chaleur
soulève
mon parapluie

°

une feuille
glisse
dans un passage piéton

°

le ciel au couchant s’éclaircit –
fumée s’élevant de la ville

au crépuscule
le ciel s’éclaircit ;
vol d’un corbeau

°

mes nièces
ne connaissent pas
Méliès

°

(du haïku :)

le haïku
c’est la déconscience
de soi…

?

°

feuilles molles …

mes mains
te calquent

°

(re :)

l’oiseau dans la bouilloire
l’eau dans le ciel

(11/11/10, d’après 11/07)

°

Avenue Maginot :
la coupe au carré
de tous les arbres

les arbres
taillés
au carré

(Vitry s/Seine)

°

bouteille
cul en l’air
canard

(cf sept 10)

°

bus –
le chant
des soufflets

°

chapeau sous la pluie
l’accordéoniste joue * assis
sous son parapluie

(Jules Joffrin)

(* un air de misère)

°

tout en haut
tout en bas :
les feuilles des peupliers

(Parc de Sceaux)

°

tai-ji-quan au parc
au son des oiseaux
petits et gros

que des feuilles
dans l’eau claire
du vieux lavoir

(Le vieil Orly)

°

(senryû papal :)

« Préservatif –
La nouvelle position du pape » *
: sur l’oreille ?

* titre « 20 minutes », ce 22/11/10

°

couinements lancinants
de l’escalier mécanique
vers le R.E.R.

(Gare Saint-Lazare)

°

parallèlement
deux hommes à valise à roulettes
le portable à l’oreille

(Gare du Nord)

°

un
nuage
flotte

°

matinée –
un marteau
monte
un mur

°

un pigeon
sur un lampadaire –
jour gris

°

première neige
ta voiture neuve
noire

°

blanc dessus
sombre dessous :
première neige

°

les feuilles vertes
tombent de l’arbre
avec leur neige

(Nogent s/Marne)

°

écume blanche
poussée par la péniche –
la première neige

°

d.(11/10)

Étiquettes : , , ,

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :