Haïkus, etc – Py – 8-9 sept 10

°

au passage du vent
la page du journal
ondule

°

Le centre
c’est le présent

champ :
la culture du présent


s’en aller en souriant vers la mort

°
(S.S.S.)

Sarko, le peuple gronde,
Sarko, il en a marre de tes conneries !…

°

Existe-t-il un Institut
pour la qualité
de(s jambes en) l’air ?

un sacré grââââle
poussa-t-il en jouissant…

rujouissant…

… et rujouir
de plaisir !…

°

des mots viennent parfois
au petit matin
l’éveiller…

°

un paiement
en liquide
trébuchant…

°

qu’albutte,
si l’homme
au violant !

°

… la mort d’un héro
– ïnoman ?

°

… ils sucent des idées
v-en-pire !…

si pauvres en idées,
qu’ils piquent partout
celle qui pourra peut-être
les faire reluire ?

°

septembre
l’éventail rougi
du biloba

°

baiser le système à pognon
le plus possible…

°

du toc
au toc
débroussailler la langue

°

« c’est de la blanche ! »
dit le préposé SNCF
(parlant de la période !)

°

(métro :)

musique à danser
sur son balafon
– Brochant(e)

°

des feuilles
posées sur le trottoir –
soleil du neuf septembre –
un papillon blanc

°

le chat gris
aux yeux orange
aux boules grises
– Cité des fleurs *

* 75017.

°

première gorgée de bière
de la veille au frigo :
plate –

°

crépuscule capital(e) –
comme si la grue soulevait
une montagne de nuage

°

méloradieuse

elle chante
heureuse

mélodirradieuse
ça se gâte

°

comme des pâtes d’araignée :

les bulles
au-dessus des pâtes
qui bouillent

°

crépuscule parisien :
deux nuages s’embrassent
au-dessus du soleil

°

deux avions tirent un trait
vers le couchant
les longs bras des grues

°

une photo de cuisse d’elle

°

(mite :)

sous le jet
soulagée ?
: morte

°

(Histoire d’oeuf rance ? )

« Henri IV Le Bien-aimé » * :
– parce qu’il a donné une poule
à chaque pot ?

* affiche d’un théâtre parisien.

°

pente(s) douce(s),
sa jeunesse
vers l’automne

°

la grue levée :
pour rattraper
un nuage qui tombe ?

°

(S.S.S. :)

La France n’a jamais été aussi raciste
que Sarkozy, Hortefeux, Besson,
et autres suppôts

°

soir sur Paris :

une lumière rouge
au bout de sa tige,

encens inconsumable

°

premiers fêtards :
ceux qui sortent le plus tard
(possible)
de la fête…

°

d.(8-9/9/10)

Publicités

Étiquettes :

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :