Poèmes de mort des moines zen – Gizan Zenrai

Gizan Zenrai
(mort le 28 ème jour de mars 1878, à 77 ans.)

Je suis né dans ce monde
Je le quitte à ma mort.
Mes pas m’ont porté
dans mille villes,
et dans d’innombrables maisons –
Qu’est tout cela ?
Une lune qui se reflète dans l’eau
Une fleur qui flotte dans le ciel
Ho !

« Ho ! » est une traduction du mot « totsu ! », sorte de cri provocant poussé à l’instant de l’illumination.

°

Étiquettes :

2 Réponses to “Poèmes de mort des moines zen – Gizan Zenrai”

  1. J.C.FAMCHON Says:

    Superbe, vraiment superbe…

    Merci pour ce partage.

    Bonne soirée

    J.F

  2. danielpy Says:

    Merci à toi (Jean-Claude ?) ,
    c’est un encouragement pour la suite !
    daniel

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :