L’extrême concision – René Sieffert

°

 » N’oublions pas (…) que l’extrême concision permet à l’auteur de suggérer et au lecteur d’imaginer toutes les interprétations que son humeur du moment lui inspire.  »

René Sieffert, in Introduction à Bashô, Le Manteau de pluie du Singe, POF, 1986, p. XIII

°

Publicités

Étiquettes : , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :