Tu Long (8)

 » Lorsqu’on joue de la cithare au bord de l’eau on se demande si les poissons ne s’approchent pas pour écouter.  »

Tu Long, op. cit. p 39

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Tu Long (8)”

  1. arbrealettres Says:

    Merci pour tous ces découvertes de haïkus, j’adore!! (((-:

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :