Mise au point à propos du renku

°

Certains vulgarisateurs français ont répandu et répandent encore (M. C., D. C.,…) cette vue erronée que le renku est une succession de tankas.

Le renku est une succession de versets de trois et deux « lignes » alternativement, qui évolue(nt) selon le schéma de tuilage suivant :

(A(3) + B(2)) +
(B(2) + C(3)) +
(C(3) + D(2)) +
(D(2) + E(3)) +
(E(3) + F(2)) +
etc.

, ce qui – cela devrait paraître maintenant plus évident – n’a rien à voir avec de soit-disant tankas « empilés » ainsi :

A(3)B(2) + C(3)D(2) + E(3)F(2) + etc. !

Ceci aurait tendance à souligner la certaine méconnaissance qu’ont – et colportent – ces gens des mécanismes d’élaboration d’un renku !

°

d.(24/2/10)

Publicités

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :