Kodôjin – cascade de Nachi – (Py)

°

quarante-huit cascades
se combinent en
un grand fleuve
et tombe soudain –
c’est la grande Nachi

°

ôdaki no
shibuki ni nururu
momiji kana

laquée par
la poussière d’eau de la cascade,
une feuille d’érable

°

aradaki no
shibuki fururu
momiji kana

la cascade brute
diffuse un brouillard fumant –
feuilles d’automne

°

harusame ya
kasa sashite mire
nachi no taki

de nombreux parapluies
sous la pluie printanière –
cascade de Nachi

°

samidare ya
kumo ni totoroku
taki no oto

pluie tôt en été –
le bruit d’une cascade
gronde à travers les nuages

:

Kodôjin (1925)

°°°

entre les lèvres ourlées (de vert)
le fin pissat de la cascade
Puissante Nachi !

d.(1/10 – d’après  » Cascade de Nachi « , Encre et couleur sur papier, par Kodôjin, Collection Sakaguchi.)

°°°

Étiquettes : , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :