Archive for janvier 2010

Kodôjin – waka

31 janvier 2010

°

À Shirahama
la brise fraîche des pins
agite les manches
d’une jeune fille qui revient
de se baigner dans la mer

°

Kodôjin

Publicités

Kodôjin – (haïku)

31 janvier 2010

°

waga sode ni
tamaru kochô ya
kaze suzushi

un papillon
s’arrête sur ma manche –
brise fraîche

°

Kodôjin

Kodôjin – quatrain (poésie chinoise)

31 janvier 2010

°

Laissé en partant.

Un ami a écrit un poème noble
me disant adieu comme je retourne dans les montagnes.
Laissez-moi essayer de le chanter de vive voix :
des pommes de pin tombent dans un vent venu du ciel.

°

Kodôjin

Haïbun à la burqa

31 janvier 2010

°

Dans Siné-hebdo n° 73 :
un remarquable dessin de Large
où l’on voit Sarcause
pousser du balai
sous un pan de burqa
que soulève un de ses ministres des puanteurs racistes
des feuilles de :
retraite
justice
sdf
crise
chômage
pouvoir d’achat

La burqa :
un bel écran
de fumée.

°

d.(31/1/10)

Poèmes de mort japonais – Ed Tuttle – SHA / SHIG

30 janvier 2010

°

de SHARYU,
mort le 13° jour du 9° mois, quelque part au milieu du XIX° siècle :

Yo o heshi mo tsuki yuki hana no inochi kana

J’ai traversé ce monde –
une vie de lune,
de neige et de fleurs.

°

de SHIDOKEN,
mort le 7° jour du 3° mois de 1765 :

Sono mama ni kaeru zo natsu no hadakalushi

S’en retournant comme il est venu,
un ver nu
d’été

°

de SHIEI,
mort le 2° jour du 6° mois de 1715 :

Kono toki no sewa o oshie no mujô kana

D’un moment pareil à celui-ci
le proverbe dit :
ceci aussi passera.

°

de SHIGAN,
mort le 25° jour du 7° mois de 1838, à 61 ans :

Namu saraba Myôhô-Renge kyô kagiri

Adieu aux « Soyez béni »
Adieu au Soutra du Lotus –
aujourd’hui, la fin.

°

Kodôjin – lune

30 janvier 2010

°

higashi mado
mata nishi mado ni
tsuki o miru

de la fenêtre de l’est
puis de celle de l’ouest
contemplant la lune

°

Kodôjin

Kodôjin – la vieille mare

30 janvier 2010

°

yakeato no
furuike kôru
ashita kana

près du feu de camp éteint
la vieille mare est gelée –
aube

°
Kodôjin

Kodôjin – cascade de Nachi – (Py)

29 janvier 2010

°

quarante-huit cascades
se combinent en
un grand fleuve
et tombe soudain –
c’est la grande Nachi

°

ôdaki no
shibuki ni nururu
momiji kana

laquée par
la poussière d’eau de la cascade,
une feuille d’érable

°

aradaki no
shibuki fururu
momiji kana

la cascade brute
diffuse un brouillard fumant –
feuilles d’automne

°

harusame ya
kasa sashite mire
nachi no taki

de nombreux parapluies
sous la pluie printanière –
cascade de Nachi

°

samidare ya
kumo ni totoroku
taki no oto

pluie tôt en été –
le bruit d’une cascade
gronde à travers les nuages

:

Kodôjin (1925)

°°°

entre les lèvres ourlées (de vert)
le fin pissat de la cascade
Puissante Nachi !

d.(1/10 – d’après  » Cascade de Nachi « , Encre et couleur sur papier, par Kodôjin, Collection Sakaguchi.)

°°°

Haïku Minimal – aux oies

28 janvier 2010

°

d’oies ?
le bavard
coi

°

d.(–>28/1/10, d’après 1 haïku de D.C.,2009)

°

version précédente :

°

des oies !
le bavard
coi

°

d.

Kodôjin – vase

26 janvier 2010

°

takezutsu no
waretaru ni kiku no
karetaru yo

dans le vase de bambou
fendu –
des chrysanthèmes fanés

°

Kodôjin