Zen – paradoxe – par Hattori

 » Quand nous parlons du Zen nous devons prendre le plus grand soin à nous contredire nous-même. Sans paradoxe il est impossible de plaire à Dieu.  »

Hattori (auteur Coréen), cité par Jacques Masui, in L’exercice du Kôan, éd. Fata Morgana 1994.

Étiquettes :

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :