Jisei de haijins E). JDP – Y. Hoffmann

°

(p.160)
de ENSEI

(mort le 16° jour du 5° mois de 1725) :

Itsu totemo
iki hikitoru ga
mi no seibo

Un cadeau de départ pour mon corps :
juste quand il le voudra,
mon dernier souffle

°

(p.161)
de ENSETSU
(mort le 19° jour du 9° mois de 1743, à l’âge de 73 ans)

Kono kai ni
ni-do to yô nashi
aki no kaze

rafale d’automne :
je n’ai plus rien à faire
en ce monde

 » Au haïku écrit avant sa mort, il joignit, comme c’était la coutume chez les moines zen, un poème de mort en chinois également :

Beaucoup de choses me sont arrivées en suivant le Bouddha
pendant soixante-treize ans.
Qu’est la mort ?
Librement, de mon être véritable,
Ho ! Ho !

°

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :