Haïkus/senryûs Py sept 00

°

marée qui se retire / laissant les barques / penchées…

au bord de la route / quelques urubus noirs / déchiquettent un chien

(Ubatuba-Paraty)

dans le ciment / entre deux dalles / l’empreinte d’une patte de chien

pigeons de l’autre côté du toit / où toi et moi discourons / à doigts le corps

un petit ballon rose / tourne et joue seul / sur le trottoir

(rue Baron, Paris)

un nuage blanc / bouche / tout le bout de la rue

une mère / pour amuser son fils / poursuit les pigeons / de sa poussette

au bout de son sein gauche / son insigne de flic

entre les rails / au soleil / une cigarette fume / bleue

(Champ de Mars, RER)

°

d.(9/00)

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :