Le J.des L. (19) Wang Wei

Mon être s’envole avec les hérons de la grève

que les monts raccompagnent par-delà les nuages.

La vague pure s’apaise, et c’est le soir,

 » La lune blanchit, puis ne fait rien. »

 

: Wang Wei

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :