Du « Cabinet des lettrés »

p.119 :

 » Ceux qui aiment ardemment les livres constituent sans qu’ils le sachent une société secrète (…)

   Leurs choix ne correspondent jamais à ceux des marchands, des professeurs, ni des académies. Ils ne respectent pas le goût des autres et vont se loger plutôt dans les interstices et les replis, la solitude, les oublis, les confins du temps (…)

   Ils s’entrelisent dans le silence, à la lueur des chandelles, sous le recoin de leur bibliothèque tandis que la classe des guerriers s’entre-tue avec fracas et que celle des marchands s’entre-dévore en criaillant (…) « 

Publicités

2 Réponses to “Du « Cabinet des lettrés »”

  1. anna58 Says:

    j’aime beaucoup ce trait d’esprit, cette doléance, à l’égard de tous ces livres qui n’émergent jamais de leur poussière , non parce qu’ils sont mauvais, loin de là … mais parce qu’ils ne conviennent pas au prêt à penser du moment , parce qu’ils ne sont pas faits sur mesure … parce que les éditeurs eux-mêmes, soumis au marché ne savent plus reconnaître le bon du mauvais… où n’ont pas l’audace des précurseurs… dommage, nombre de merveilles ont dû attendre un esprit plus adapté pour voir le jour… Mais l’essentiel, après tout, est qu’ils aient été écrits et qu’un jour peut-être quelqu’un les découvre au hasard de son choix.

    anna

  2. danielpy Says:

    oui, oui, anna, bien d’accord avec ton analyse, et ta conclusion !
    (une fois encore, il s’agit du bon discernement – de ceux qui « choisissent » … tôt… ou tard – !)
    Semer la graine, et comme dit la parabole, (si je ne m’abuse) nul ne sait sur quel terrain elle tombera… ni quand elle rencontrera celui qui lui sera favorable !…

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :