Kôans et Leçons du zen + H.D. Thoreau

, éd. Picquier, 2004

p.16 :

 » une époque passée () où la pensée et la logique n’emprisonnaient pas les êtres, mais où l’intuition et l’union avec la nature formaient les voies cardinales de l’expression et de la compréhension –  »

+

 » Que les saisons soient votre fortifiant et vos remèdes.  »

: H.D. Thoreau

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :